Le voyage à cheval permet de réaliser différents types d’activités touristiques et de rencontrer d’autres races de chevaux. Cette aventure démontrera alors les particularités du pays et de chaque race de cheval. En expérimentant un cheval en particulier, on aura l’occasion d’en savoir plus sur ses qualités, ses origines, ses traits, sa morphologie, son histoire et son utilisation.

Les chevaux à travers le monde

Photo crédit : Eduardo Amorim

 

Nous allons donc voir quelques races particulières existant dans le monde et les endroits où on peut les découvrir le temps d’un séjour.

Les plus beaux chevaux du monde

L’Akhal-Teke ou cheval turkmène est une race pure de cheval de selle originaire du Turkménistan, un pays d’Asie centrale. Depuis l’antiquité, ce cheval fut utilisé par les nomades de steppes d’Asie Centrale. Il s’adapte à tout type de climat même le plus rude. Il est robuste et endurant.

Le Mustang, lui, est un cheval sauvage d’Amérique du Nord originaire de l’Espagne. Il a un caractère difficile et répulsif, cependant, il est une bonne monture avec sa résistance et son courage. Il est aujourd’hui protégé.

Le cheval de race kazakh est une ancienne race de poney du Kazakhstan issu du cheval sauvage d’Asie. Il a été croisé avec des Akhal-Tekes, des pur-sang arabes, des Karabairs, des chevaux mongols, des Trotteurs et des pur-sang anglais. Actuellement, le cheval kazakh ressemble beaucoup au cheval mongol. Il est qualifié d’avoir des pieds surs.

Le Falabella est connu pour sa taille miniature d’origine argentine. Il est un résultat des croisements entre petits pur-sang anglais et de shetlands puis de nombreux poneys. Considéré comme la plus petite race équine du monde, il est destiné à être un animal de compagnie.

De fabuleuses découvertes lors d’une aventure équestre

Durant une visite dans le Turkménistan en Asie centrale, on a l’opportunité de voir de près les capacités du cheval Akhal-Teke. Pour le découvrir, on doit atteindre une ferme équestre à Geok Depe. Après une présentation de magnifiques Akhal-Tekes, on peut choisir une monture pour une randonnée dans le désert de Karakoum. Durant ce parcours équestre, un paysage hors du commun se dévoile en chemin. On admire un paysage époustouflant composé de faune et de flore du climat désertique ainsi que des nomades du désert.

Quant aux mustangs, il faudra rejoindre le pays des cow-boys, aux États unis pour les observer. Une randonnée équestre dans le Désert San Rafael Swell permettra de suivre les traces de quelques Mustangs toujours en liberté et d’étudier leur vie. Cette région fait encore partie des zones les plus sauvages du pays. Elle dispose d’un paysage remarquable avec ses roches rouges, ses grès colorés, ses canyons, ses pinacles et d’autres trésors naturels.

Concernant, le falabella, on peut l’admirer dans des fermes d’élevage à Paris dans le début de la forêt domaniale de Rambouillet ou bien dans le Brabant-Flamant en Belgique.
Article rédigé en partenariat avec Marco Vasco Japon

Passionnée de voyage. J'aime partager des trucs et astuces pouvant aider les amateurs de voyage afin de parfaire leur périple.

Catégories : Races

Paula Contini

Passionnée de voyage. J'aime partager des trucs et astuces pouvant aider les amateurs de voyage afin de parfaire leur périple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval