L’instinct grégaire : suivons les autres !

Le cheval est un animal vivant en groupe, loin de ses congénères, il n’est plus lui-même. C’est ce qu’on appelle l’instinct grégaire. Au sein de chaque groupe, ou harde, une hiérarchie s’installe naturellement. Le plus souvent, les chevaux dominants sont ceux ayant les instincts vitaux (survivre, manger et procréer) les plus développés. Il est faux de penser qu’il s’agit toujours d’un mâle, castré ou non, les juments prennent souvent l’ascendant sur leurs congénères. Le noyau dur d’une harde est souvent familial : la jument repoussera un poulain mâle, mais gardera toujours auprès d’elle sa pouliche. Le reste du groupe, quant à lui, suit le ou la dominant(e), même si chacun reste attentif au danger.

Car les chevaux sont des proies, non des prédateurs. Leur réponse à tout danger potentiel est la fuite. C’est pourquoi, quand un cheval s’emballe, les autres suivent souvent son comportement. Cela ne signifie pas que la vie de la harde est sans cesse bousculée par des événements inattendus. En règle générale, la vie quotidienne est paisible, les chevaux passant leur temps entre la nourriture et le repos. Bien sûr, la période de reproduction est parfois agitée, les étalons se battant entre eux pour avoir le droit de saillir une jument. Mais la vie en groupe est plutôt routinière, et les chevaux tiennent à leurs habitudes. Si en milieu naturel, elles ne changent pas, dans la vie domestique, n’importe quoi peut bousculer un cheval.

L’instinct grégaire n’élimine pas pour autant l’individualité de chaque cheval. Certains seront courageux tandis que d’autres seront plus timorés, certains seront nerveux pendant que d’autres resteront placides face à une situation. Ces fortes individualités sont prises en compte dans les élevages lorsque l’on doit présenter un nouvel individu au groupe. Au début, les autres ont toujours du mal à l’accepter, mais s’il sait rester à sa place, il sera mieux intégré au groupe.

troupeau instincts

Les instincts naturels et le comportement en groupe

Comme tous les animaux, les chevaux ont des instincts naturels, qui se traduisent par des comportements qui peuvent être plus ou moins impressionnants. L’instinct de fuite est sans aucun doute le plus développé, même si certaines races sont plus calmes que d’autres. Il suffit d’un rien pour effrayer un cheval et le voir partir au grand galop en donnant des ruades : un klaxon, une selle qui glisse, un cavalier ma équilibré, etc. Dans ces moments-là, la ruade est souvent un réflexe. Il utilisera cela s’il se sent menacé ou s’il est surpris.

Le piaffage et le roulage est aussi un comportement naturel. Un cheval qui se roule est généralement un cheval heureux ! Il fait cela pour se débarrasser de la sueur, de la poussière ou de ses poils morts, mais aussi pour le plaisir. Au contraire, un cheval qui piaffe souvent n’est pas bon signe. Il fait cela car il est nerveux, impatient ou contrarié.

Les morsures sont aussi naturelles en milieu sauvage puisque mordre permet d’établir la hiérarchie. En milieu domestique, cela est souvent vu comme un vice, puisqu’on dit qu’un cheval heureux ne mordra presque jamais. Les morsures sont utilisées sur l’Homme pour manifester une douleur, un mauvais traitement mais aussi parfois pour réclamer des friandises.

Enfin, le jeu fait aussi partie de la vie du troupeau. En effet, les chevaux s’excitent plus facilement lorsqu’ils sont en groupe. C’est ainsi qu’on les voit parfois partir dans de grandes galopades, têtes hautes, queue en panache et hennissements aigus ! Car la communication par la voix est très importante pour eux. Les hennissements permettent de savoir si un cheval à peur, s’il est heureux de retrouver ses congénères ou s’il est simplement furieux. De la même manière, l’odeur et le toucher permettent aux chevaux de se reconnaître et de montrer leur amitié : deux chevaux qui se toilettent s’aiment beaucoup !

amitié instincts

La vie domestique

La vie domestique peut bouleverser certaines habitudes du cheval. C’est pourquoi les éleveurs font particulièrement attention à certains comportements : piaffage, oeil morne, cheval couché souvent, etc. L’expérience et une très bonne connaissance du caractère de son cheval sont les seules armes qu’un cavalier a à sa disposition pour anticiper certains comportements. Dans tous les cas, il faut connaître avec précision les différents instincts naturels des chevaux pour pouvoir les appréhender correctement. Ainsi, l’établissement d’une relation de confiance passe avant tout par le langage corporel.

A ce propos, il est intéressant de parler des chuchoteurs… A l’image de L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, ces personnes utilisent le langage des chevaux pour se faire comprendre d’eux et les dresser. N’importe quel cheval peut apprendre par cette méthode, même si elle demande beaucoup de temps et d’investissement. La violence est bannie de cette forme de dressage, même la cravache ou le stick ne sont pas autorisés, préférant la confiance pour demander à la monture quelque chose. C’est une forme de dressage qui se développe petit à petit, basée sur l’éthologie.

Pour conclure

Les instincts des chevaux, que ce soit en milieu naturel ou non, sont très développés. La vie en groupe est indispensable pour eux et donc pour leur santé. Mais leur instinct de fuite est sans doute un des plus développés : la devise du cheval n’est-elle pas « Courage, fuyons !  » ? Pour construire un lien de confiance avec sa monture, il faut bien connaître ces instincts et le caractère de son cheval. Les éleveurs travaillent à cela tous les jours, dès la naissance du poulain.

Je suis une jeune cavalière, passionnée du cheval depuis mon plus jeune âge. J'ai rejoint l'équipe de My Horse Family afin d'aider à la démocratisation du monde équin grâce à ma formation en communication numérique.


Megane

Je suis une jeune cavalière, passionnée du cheval depuis mon plus jeune âge. J'ai rejoint l'équipe de My Horse Family afin d'aider à la démocratisation du monde équin grâce à ma formation en communication numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval