Pourquoi transporter son cheval ?

Les chevaux ne se transportent pas aussi souvent que d’autres animaux de compagnie. Tout d’abord, sachez qu’on n’amène pas son cheval pour aller chez le vétérinaire. Ce dernier se déplace chez vous. Ainsi, cela ne laisse que peu de raisons pour transporter son cheval. En voici quelques-unes :

  • Pour un concours, une compétition extérieure ;
  • S’il s’agit d’une poulinière ou d’un étalon, il faut qu’un des deux vienne à l’autre pour faire le poulain ;
  • S’il y a changement de lieu de vie : le cheval part de l’élevage, change de propriétaire, etc.

Il existe évidemment d’autres raisons pour transporter sa monture, je vous laisse nous en donner d’autres en commentaires. Maintenant que l’on sait pourquoi on transporte son cheval, comment le fait-on ?

Comment transporter sa monture ?

cheval qui mange du foin dans un van transporter

On utilise un van. Il s’agit d’une sorte de maison à roulettes temporaire. Ce type de transport répond à certaines règles très strictes, afin que votre cheval ne se blesse pas durant le voyage. En voici quelques-unes :

  • Le sol doit être antidérapant et solide : on peut y mettre des tapis en caoutchouc, méthode la plus courante, ou de la litière ;
  • Le van doit être adapté à la taille du cheval : un espace pour sa tête et surtout suffisamment large pour que votre monture puisse bouger ses postérieurs et s’équilibrer ;
  • On doit équiper le van de barres afin d’éviter les blessures en cas de freinage brusques : à l’avant pour le poitrail et à l’arrière ;
  • Le véhicule qui tire le van doit être assez puissant.

Si votre van respecte toutes ces règles, c’est déjà un bon début !  Mais pour transporter sa monture en toute confiance, il faut aussi avoir un peu de matériel. Le licol et la longe sont obligatoires pour attacher votre monture dans le van. Dans bien des cas, on équipe les chevaux de protections de transports : bandes de repos, couvertures, etc. Cela est à adapter à chaque monture. Dans tous les cas, il faudra certainement vous arrêter pendant le trajet afin de vérifier que tout va bien et  lui donner un peu d’eau. Enfin, il faut laisser une heure au cheval pour digérer avant l’embarquement et une de plus une fois arrivée à destination.

Conseils à l’embarquement

Justement, comment se déroule l’embarquement d’un cheval dans un van ? Sachez déjà que c’est une chose qui peut se préparer dès le plus jeune âge. Par exemple, vous pouvez le faire monter et descendre en lui donnant à manger une fois à l’intérieur. Le but étant qu’il comprenne que s’il fait cela calmement, il sera récompensé. Cependant, cela ne suffit pas forcément. Voici quelques conseils pour faire en sorte que tout se déroule sans anicroche :

  • Approchez de la rampe avec résolution, sans hésiter, bien en face. Si votre monture résiste, ne tirez pas, cela peut le stresser ;
  • Avant de l’attacher, fermez la porte ou la barre antirecul et donnez lui une récompense ;
  • Si vous avez plusieurs chevaux, chargez d’abord les plus calmes. Ceux qui sont un peu nerveux monteront plus facilement ;
  • Mettez un peu de paille par terre et ouvrez le van en grand pour donner une impression de grandeur.

Pour en savoir plus sur l’embarquement, voici une vidéo qui vous expliquera tout ceci un peu plus longuement :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=IXWjoFYCkDw]

Je suis une jeune cavalière, passionnée du cheval depuis mon plus jeune âge. J'ai rejoint l'équipe de My Horse Family afin d'aider à la démocratisation du monde équin grâce à ma formation en communication numérique.


Megane

Je suis une jeune cavalière, passionnée du cheval depuis mon plus jeune âge. J'ai rejoint l'équipe de My Horse Family afin d'aider à la démocratisation du monde équin grâce à ma formation en communication numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval