attelage-my-horse-family-2

Nous en avons déjà vu dans les films d’époque, nous les imaginons bien, ces calèches inconfortables qui permettaient de se déplacer en famille pour aller d’un point A à un point B. Tout cela en espérant éviter les bandits de grands chemins !
Le moteur arrivant, les calèches sont restées de plus en plus à l’écurie et ont progressivement disparu des routes.

Les connaissances et le savoir-faire de l’attelage se transmettent toujours !

Malgré tout, les traditions ne se perdent pas. En effet, les Haras Nationaux, maintenant devenus Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE), proposent des formations et permettent de garder tout le savoir-faire français en matière d’attelage. Vous pouvez d’ailleurs découvrir leurs formations en suivant ce lien : http://www.ifce.fr/haras-nationaux/formations/attelage-et-traction-animale/sinitier-a-lattelage-a-1-cheval/

Les connaissances du matériel nécessaire et de son utilisation sont aussi essentielles pour continuer à atteler des équidés… Que cela soit pour un attelage traditionnel ou pour une activité apparue plus récemment : L’attelage de compétition.

L’attelage de compétition

attelage-my-horse-family

Cette compétition est composée de trois tests. Le dressage, le marathon et la maniabilité. L’objectif étant de tester le meneur, son équipage et le ou les chevaux (ou poneys).
En compétition d’attelage, il peut avoir 1, 2 ou 4 chevaux devant la voiture et les tests s’enchaînent comme suit :
Dressage : comme le dressage classique, il s’agit d’un enchaînement de figures imposées. Des juges mettent ensuite des notes sur la beauté de l’attelage, la précision des figures et les allures des chevaux.
Marathon : Là vient le spectacle ! En terrain naturel, l’attelage doit passer des obstacles variés, passer dans l’eau, tourner autour d’arbres ou de fanions.
Maniabilité : Un parcours matérialisé par des cônes est constitué, des balles sont posées sur ces cônes et à chaque fois qu’il y en a une qui tombe, c’est une pénalité ! Il s’agit donc d’une épreuve qui nécessite précision du meneur et maniabilité des chevaux !

Pour conclure

L’attelage s’est transmis à travers les générations et a muté progressivement de moyen de transport a véritable compétition ! Aujourd’hui, il est toujours possible d’apprendre les bases de cette discipline et d’en profiter ensuite en famille et entre amis !

 

Si cet article vous a plu, peut-être qu’un de nos projets d’élevage vous plaira !

 

Et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux !

Passionné par la filière équine depuis mon plus jeune âge, j'ai créé My Horse Family pour partager ma passion avec le plus grand nombre.

Catégories : Disciplines

Romain Lévy

Passionné par la filière équine depuis mon plus jeune âge, j'ai créé My Horse Family pour partager ma passion avec le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval