>

Les origines et principes du Horse Ball

Le Horse Ball est un sport récent puisqu’il n’existe que depuis 1970. Il a été inventé dans notre pays, en France ! Il s’inspire du pato Argentin, jeu collectif où il s’agit là aussi de lancer une balle munie de sangle dans un but.

Le principe est simple : deux équipes s’affrontent sur un terrain. Chacune est composée de 4 joueurs (+ 2 remplaçants). Ils doivent ramasser une balle munie de 6 sangles depuis leurs chevaux, faire des passes, et marquer dans un but située en hauteur. On pourrait comparer ce but au panier de basket puisqu’il est placé à 4m de hauteur et qu’il est de forme circulaire. Mais là où le basket place le but parallèle au sol, en horse ball, il est face au cavalier.

panier horse ball

Les joueurs s’affrontent sur un terrain de 70m de longueur et de 30m de largeur. Les règles du jeu sont très simples :

  • 3 passes obligatoires avant de pouvoir marquer un but ;
  • Interdiction de descendre du cheval, même du bout du pied, pour attraper la balle ;
  • Ne pas conserver la balle plus de 10 secondes dans les mains ;
  • Interdiction de marquer un joueur en situation de ramassage.

Le marquage des joueurs est très réglementé afin d’éviter tout contact dangereux pour le cheval et son cavalier. Si l’on compare facilement le horse ball au rugby, les contacts violents sont bien sûr interdits ! Un match dure 25 minutes, soit deux mi-temps de 10 minutes avec 3 minutes de pause. C’est à ce moment-là que les joueurs et chevaux peuvent changer. Le capitaine de chaque équipe peut également demander un temps-mort de 30 secondes par mi-temps.

ballon de horse ball

Les compétitions du monde entier

Le horse ball étant une discipline récente, elle a évolué peu à peu. Le premier championnat de France eut lieu en 1979, soit 9 ans après son invention. Ce n’est qu’en 1992 que la première coupe d’Europe (le J&B European Horse-Ball Master), près de Bruxelles, fut organisée. Seules 4 équipes s’affrontaient alors : la France, la Belgique, le Portugal et l’Allemagne. Ce fût la France qui remporta ce championnat.

Le championnat du monde ne verra le jour qu’en 2006, sous l’impulsion d’une démonstration du horse ball lors des jeux équestres mondiaux de Juarez en 2002. La France excelle dans ce sport collectif puisqu’elle a remporté 4 des 5 rencontres mondiales organisées, dont la première rencontre féminine cette année. A ce propos, c’est une équipe composée notamment de deux cavalière Héraultaise qui a remporté la coupe. Cécile et Magalie jouent en effet au club de St-Georges-d’Orques, une petite ville près de Montpellier.

En coupe d’Europe, la France reste invaincue, puisque depuis 1992, nous n’avons pas perdu une seule rencontre ! Il faut dire que nos clubs sont bien préparés, puisque depuis 1979, chaque année des tournois de clubs frnaçais sont organisés. Dans le palmarès des meilleurs clubs, arrive Bordeaux Blanzac en première position, suivi de Chambly et de Arles HCC. Ceci explique sans doute nos nombreuses victoires en coupe d’Europe et en coupe du Monde !

La tenue du cavalier et du cheval

Du fait des nombreux contacts occasionnés par le sport, le horse ball oblige des tenues particulières pour les chevaux. Ils ont notamment des protections aux 4 membres ainsi que des cloches. Concernant l’embouchure (ou mors), seuls les mors à aiguilles sont interdits puisqu’on demandera souvent un changement de trajectoire au dernier moment et que ce type de mors peut blesser le cheval dans ces conditions. Le cheval doit aussi porter une martingale. Il s’agit d’un fine bandelette accrochée par une extrémité aux rênes, et par l’autres à la sangle. Cela évite que le cheval lève trop la tête, et ainsi blesse ses congénères durant le match. L’équipement du cheval est complété par une sangle de ramassage, permettant au cavalier de pouvoir se baisser sans tomber pour ramasser la balle.

La tenue du cavalier est aussi réglementée :

  • Ils doivent porter un maillot de même couleur par équipe ;
  • Leurs tenues doivent être identiques au sein de la même équipe ;
  • Il est conseillé de porter des protections comme les genouillères et un protège dos ;
  • Le port du casque avec mentonnière ou jugulaire est obligatoire ;
  • La cravache est interdite sur le terrain de compétition, sauf pour les plus jeunes ;
  • Le port d’éperons est très réglementé puisque ne sont autorisés que ceux à bord arrondis.

Pour conclure

Le horse ball est un sport de balle mais surtout d’équipe ! Tous les chevaux et poneys peuvent y participer. C’est un jeu collectif, autant pour les cavaliers que pour leurs montures. S’il reste quelques peu dangereux, les joueurs professionnels savent prendre soin d’eux et de leur chevaux. Nous vous laissons découvrir une vidéo de présentation du horse ball ! N’hésitez pas à partager cet article autour de vous si vous l’avez aimé :

Je suis une jeune cavalière, passionnée du cheval depuis mon plus jeune âge. J'ai rejoint l'équipe de My Horse Family afin d'aider à la démocratisation du monde équin grâce à ma formation en communication numérique.

Catégories : Disciplines

Megane

Je suis une jeune cavalière, passionnée du cheval depuis mon plus jeune âge. J'ai rejoint l'équipe de My Horse Family afin d'aider à la démocratisation du monde équin grâce à ma formation en communication numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval