A Pompadour, l’élevage Brabois, qui produit des champions en course a été le premier élevage collaboratif en Corrèze. Il propose de devenir co-éleveur et copropriétaire d’un poulain destiné aux courses hippiques

Devenir “co-éleveur” d’un poulain de l’élevage Brabois, c’est ce que propose depuis quelques semaines Laure Picard. Cette éleveuse, spécialisée dans l’élevage et le commerce de chevaux de courses, a décidé de partager sa passion pour les équidés en proposant à des contributeurs de devenir copropriétaire d’un poulain qui naîtra en 2018. Et pas n’importe lequel.

PEDIGREE DE CHAMPION

La poulinière de ce projet n’est autre que Sky Run, ancienne jument de course, spécialisée en obstacle et plus précisement en Steeple-chase. Elle s’est illustrée lors de 26 courses et a été placé 12 fois, sous la tutelle de l’écurie Gérard Paul Lévy

Devenez copropriétaire de chevaux de course à haut potentiel : cliquez ici pour découvrir le MHF Club

Nous avons affaire à une graine de champion puisque son père, Astarabad a participé à 12 courses en 3 ans, dont 4 victoires qui lui ont été décernées. Il a aussi été placé 7 fois et a pu rapporter 320 000€ au total. Sa mère, Sky Dance, a, quant à elle, participé à 53 courses, été placé 27 fois et a remporté 6 victoires. Polyvalente, elle a excellé en obstacle mais aussi en plat.

« Ce sont quand même des chevaux d’exception, que ce soit des purs-sangs, des anglo-arabes… Ce sont des chevaux que l’on ne croise pas dans notre quotidien. Sans l’élevage collaboratif, et sans le soutien de tous ces co-éleveurs, nous n’aurions pas pu effectuer ces croisements de qualité,dont l’élevage s’avère très coûteux. Aujourd’hui, nous souhaitons prolonger ce partenariat avec My Horse Family afin de donner la possibilité à des personnes passionnées de nous rejoindre dans cette nouvelle aventure. » dixit Laure Picard

Le principe est simple: il suffit de se rendre sur la plateforme d’élevage collaboratif de My horse family et de sélectionner la jument Sky Run. Il est ensuite possible de contribuer à hauteur de 200 euros pour une part, voir plus en fonction du nombre de parts sollicitées. En bonus, et c’est une spécificité des courses hippiques, si le cheval gagne des courses, l’éleveur percevra des gains même s’il n’en est plus propriétaire !

L’intérêt pour l’éleveur est d’obtenir ainsi une sécurité de trésorerie pour faire bénéficier à son poulain des meilleures conditions d’élevage, de soins puis de préparation aux courses hippiques.

“La passion par correspondance est possible “, assure Laure Picard. Internet permet de rassembler des gens partout dans le monde autour de projets attractifs. Notre élevage est ouvert à tous, nous avons même un co-éleveur habitant en Guyanne ! et d’autres privilèges leur seront attribués, dont la “prime à l’éleveur”.

COMMENT DEVENIR CO-ÉLEVEUR?

En participant au financement de l’élevage du poulain. Pour cela, il vous suffit de cliquez ici !

Devenir co-éleveur chevaux de course

Détail : Soixante-cinq parts viennent d’être libérées par cette éleveuse professionnelle qui reste détenteur des 30 restantes (5 étant attribuées à My Horse Family).

Chaque part est mise en vente au tarif de 200 euros.

En échange de cette contribution, il sera possible de suivre l’évolution de sa gestation, de participer à la naissance, au sevrage et d’observer son évolution jusqu’en 2020. Des moments privilégiés, forts en émotion et aussi un pari sur l’avenir de ce futur cheval de course qui sera vendu à son deuxième anniversaire.

Les co-éleveurs revendront alors leurs parts, non sans émotion, mais avec le plaisir et la fierté d’avoir participé à une belle aventure. Et peut-être une plus-value si le poulain tient toutes ses promesses…Ou alors certains choisiront de racheter les parts du poulain qu’ils ont vu grandir, seul ou à plusieurs. Ceci leur donnera la possibilité d’être l’heureux propriétaire d’un cheval de course !

Passionné par la communication et l'univers médiatique en général, je suis devenu responsable Relations Presse et Partenariats chez My Horse Family. Désormais initié aux divers plaisirs qu'offre le monde équin, je cherche à démocratiser l'accès à ce dernier via l'élevage collaboratif.

Catégories : My Horse Family

Guillaume Heraud

Passionné par la communication et l'univers médiatique en général, je suis devenu responsable Relations Presse et Partenariats chez My Horse Family. Désormais initié aux divers plaisirs qu'offre le monde équin, je cherche à démocratiser l'accès à ce dernier via l'élevage collaboratif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *