Il y a une semaine de cela, je vous racontais l’histoire du Quarter Horse, de son impact sur l’histoire et la culture des Etats Unis. Je vous mentionnais aussi son cousin pas si éloigné que ça : L’appaloosa !

Là où le Quarter Horse est le symbole des cow-boys, l’Appaloosa sera quant à lui le symbole des Indiens et natifs d’Amérique. Il est profondément rattaché à l’image du far-west et des Indiens, Jolly Jumper de Lucky Luke est un Appaloosa !

Alors sortez vos coiffes à plumes et vos tipis, et laissez-moi vous conter l’histoire de la race Appaloosa !

jolly jumper

 

Les origines de la race

Tout comme son cousin le Quarter Horse, L’Appaloosa vient des premiers chevaux emmenés par les colons sur le nouveau monde (des genets d’Espagne plus précisément).  Au XVIème siècle, le cheval s’est très vite intégré à la culture de plusieurs tribus d’indiens d’Amérique tout particulièrement les “nez-percés”. Ayant un goût prononcé pour tout ce qui est “tape-à-l’œil”,  adoptent l’Appaloosa et en font leur race de chevaux fétiche.

L’origine du nom Appaloosa vient de la rivière Palouse dans L’Idaho. C’est ici que la plus grande partie du cheptel de la race originel est né.

À la fin du XVIIIème siècle, les robes tachetées sont très peu à la mode en Europe. Les éleveurs profitent donc de la demande croissante en Amérique pour y envoyer en masse leurs chevaux tachetés.

Après la soumission des “nez-percés” par l’armée Américaine, les Appaloosa originels disparaissent peu à peu, les Américains imposants des croisements avec d’autres races. L’Appaloosa ne va survivre que grâce à quelques éleveurs qui tentent de préserver la race.

En 1937 à la suite d’un article de presse relatant l’histoire de la race Appaloosa, un Stud-Book est mis en chantier afin de préserver la race. Il sera finalisé l’année suivante et l’association Appaloosa Horse Club est créée.

À partir de 1970, l’Appaloosa est la troisième race de chevaux la plus présente aux Etats-Unies.  Une dizaine d’années plus tard, les croisements entre les Appaloosa et les Quarter Horse sont autorisés dans le Stud-Book.

Malheureusement c’est cette décision qui sonnera le glas pour la race Appaloosa. En effet, afin d’accroître la compétitivité de cette race, les multiples croisements vont peu à peu faire disparaître le “vrai” Appaloosa. En 2000 l’Appaloosa Horse Club tire la sonnette d’alarme, les réglementations pour entrer dans le Stud-Book de la race se complexifient.

poulain appaloosa

La morphologie de l’Appaloosa

On peut aujourd’hui différencier deux catégories de morphologie Appaloosa :

  • Le “Fondation” qui est le plus proche de l’Appaloosa originel utilisé par les indiens d’Amérique, plus compact et avec un tempérament froid.
  • Le “Moderne” qui de nos jours est le plus répandu.

L’Appaloosa “Moderne” est un équidé de taille standard (1m53 de moyenne). De par les nombreux croisements avec la race Quarter Horse, il a perdu sa morphologie d’antan  pour se rapprocher de son cousin. Une ossature dense et une musculature développée.

Il possède une avant-main plutôt rectiligne. Une fine et petite tête, des ganaches (mâchoire inférieure du cheval) fortes et une encolure très longue. Son arrière-main quant à elle est très puissante et développée, facteur hérité du Quarter Horse.

Seul reste de ses ancêtres, une robe tachetée et colorée, caractéristique de la race. Il possède aussi des sabots striés, une sclérotique (le blanc de l’œil) apparente et des yeux entourés de noirs (#nomakeup) ; ce qui lui donne un regard perçant et reconnaissable !

Concernant sa robe, on peut distinguer plusieurs catégories (bien que d’autres races puissent présenter les même robes):

  • Capé :  La croupe est recouvert majoritairement par du blanc, la zone recouverte peut peut être plus ou moins grande.
  • Capé taché : Similaire au Capé, à ceci près que des petites taches sont présentes dans la zone blanche.
  • Léopard : L’entièreté de la robe est blanche, mais l’on y retrouve des petites taches.
  • Few Spots : Le cheval est entièrement blanc, mais la robe n’est pas complètement unie.
  • Flocon de neige : Le nom est très parlant ! La robe de base du cheval est parsemé de taches blanches.
  • Marmoré : Le cheval naît avec une robe foncée, qui va blanchir avec l’âge, sauf sur les zones osseuses.
  • Solid Color : Le cheval a une robe complètement unie.
  • Givré : Une zone claire ou des taches blanches apparaissent à certains endroits sur une robe sombre.

Mais bien entendu, un cheval peut être un Appaloosa sans avoir aucune des caractéristiques précédentes, si ses parents eux, sont notifiés dans le Stud-Book des Appaloosa.

appaloosa western

 

 

Les disciplines favorites

Si vous êtes des fins connaisseurs (ou des lecteurs assidus de nos articles), vous aurez compris que la discipline de prédilection du cheval Appaloosa est le Western (et toutes les épreuves qui s’y rattachent).

Grâce aux croisements avec son cousin le Quarter horse, l’Appaloosa est un sérieux concurrent dans les Quarter Race, ces courses de vitesse sur un quart de miles.

L’Appaloosa reste avant tout un cheval hyper polyvalent, qui sera se démarqué sur des disciplines plus communes comme l’endurance, le CSO et le dressage !

 

Si cet article vous a plu, peut-être qu’un de nos projets d’élevage vous plaira !

 

Et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux !

COO de My Horse Family

Catégories : Races

Morgän Martin

COO de My Horse Family

2 commentaires

Quarter Horse, le rêve américain | MyHorseFamily · 8 octobre 2018 à 15 h 27 min

[…] L’Appaloosa, monture préféré des indiens. […]

Cheval Islandais, le viking à 4 temps | MyHorseFamily · 15 novembre 2018 à 16 h 17 min

[…] de ce pays. Comme nous avons pu le voir avec des races tels que le Quarter Horse ou l’Appaloosa, cette race est issue de l’immigration des hommes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval