arrivée d'une course hippique

Comment devenir propriétaire d’un cheval de course 2/2

Si vous vous souvenez bien de l’article précédent (voir « Comment devenir propriétaire d’un cheval de course (1/2)), nous avons vu que différentes formes de propriétés et copropriétés existent et qu’il est préférable de se faire accompagner pour acheter son premier cheval. Cette suite va vous mener de votre première rencontre avec un professionnel jusqu’à votre première course !

Nous disions donc dans l’article précédent que l’entraîneur ou le courtier va vous conseiller et vous accompagner… Mais où va-t-il vous accompagner ?

 

Où trouver votre premier cheval de course ?

 

Plusieurs occasions s’offrent à vous pour trouver votre premier cheval de course. Vous pourrez, notamment, le trouver en location chez un éleveur ou un entraîneur ou encore l’acheter à l’amiable, aux enchères ou « à réclamer ».

 

Vente amiable ou location, chez l’éleveur ou l’entraîneur

 

Poulains au galop chez l'eleveur

Poulains au galop chez l’éleveur

Si vous souhaitez acheter un cheval de course à l’amiable, c’est-à-dire de gré à gré, vous pouvez aller chez l’éleveur. Votre conseiller aura certainement des adresses à vous proposer et dans la majorité des cas vous y accompagnera ou ira lui-même faire affaire pour vous. L’achat chez un éleveur a le mérite d’être moins cher. En effet, les chevaux sont en générale plus jeunes, moins entraînés et donc moins proche dans le temps de la course qu’un cheval prêt à courir. Leur prix est donc moins élevé qu’un compétiteur aguerri. De plus, lorsque l’on achète ou que l’on loue un cheval de course directement à l’élevage, on a la satisfaction de l’avoir eu dès ses débuts.

Un autre moyen d’acheter un cheval de course à l’amiable consiste à aller l’acheter chez l’entraîneur. Dans ce cas, le cheval sera certainement prêt à courir donc plus proche de la course dans le temps. Il sera, en générale, plus cher mais vous permettra d’entrer dans le vif du sujet plus rapidement (ce qui est en générale préféré si c’est votre premier cheval, ceci afin d’éviter d’attendre trop longtemps avant de courir votre première course.).

Chez l’éleveur et chez certains entraîneurs, vous pouvez aussi demander s’ils ont un cheval de course à louer pour sa carrière de course. La location vous permettra d’éviter de débourser le prix d’achat d’un cheval et d’avoir tout de même un compétiteur de qualité. En revanche, les gains de courses seront répartis entre vous et le bailleur. De la même manière, celui-ci aura l’opportunité d’avoir un cheval qui participera aux courses sans avoir à payer de pension (mais sans avoir reçu l’argent de l’achat.). Il s’agit d’un moyen pour accéder à l’ensemble des avantages du propriétaire d’un cheval de course, sans avoir à acheter.

Vous pouvez donc acheter ou louer votre premier cheval de course chez un éleveur ou un entraîneur. D’autres moyens sont aussi à votre dispositions pour trouver votre bonheur, les ventes aux enchères en font partie.

 

Ventes aux enchères

 

Lors d’une vente aux enchères, en fonctions des événements, vous pourrez trouver des jeunes chevaux ou des plus âgés prêts à courir. Ces ventes sont en générale spécialisées. C’est-à-dire qu’elles peuvent, par exemple, présenter soit des jeunes chevaux, soit des chevaux prêts à courir. L’avantage des ventes aux enchères est d’avoir un large choix au même endroit qui est souvent de qualité. Par contre, l’inconvénient est que vous n’êtes pas seul à enchérir. Les prix peuvent donc monter très haut. Participer aux ventes aux enchères reste une expérience unique pour tous les (futurs) propriétaires. Cependant, il est fortement conseillé, encore une fois, d’être accompagné par un connaisseur pour pouvoir faire le bon choix et au bon prix.

Aller chez l’éleveur, l’entraîneur ou à une vente aux enchère sont des moyens d’acheter un cheval de course. Une autre sorte d’événement est organisée pour permettre ce type d’achat, il s’agit des courses “à réclamer”.

 

Les courses « à réclamer »

 

Vous pouvez faire le choix d’acheter votre cheval de course lors d’une course « à réclamer ». Dans cette catégorie de courses, tous les chevaux sont à vendre. Vous pouvez donc voir votre futur cheval de course en action avant de mettre un bulletin d’achat dans l’urne. Sur ce bulletin, vous aurez, entre autre, indiqué le nom du cheval et le prix auquel vous souhaitez l’acheter. Si vous êtes celui qui a mis la meilleure offre (ou la seule) alors vous repartez avec votre cheval de course. Autrement dit, il vaut mieux s’être préparé à l’avance !

 

Il y a donc plusieurs moyens d’acheter votre premier cheval de course. Mais avoir le cheval et l’entraîneur ne suffit pas, il vous manque encore l’élément qui vous représentera, qui vous mettra en avant et que tout le monde reconnaîtra lorsque vous galoperez de victoire en victoire : Votre casaque !

 

Faire une « demande de couleurs » auprès de France-Galop ou de la Société d’Encouragement du Cheval Français

 

Une des étapes clefs pour devenir propriétaire d’un cheval de course (et ainsi avoir la joie de le voir courir dans une course officielle) est de faire une « demande de couleurs ». Ici, en parlant de « couleurs », on parle bien sûr de la casaque que le jockey ou driver va porter lorsqu’il sera associé à votre cheval. Pour avoir ses « couleurs », il faut en faire une demande auprès de France-Galop pour le galop ou auprès de la Société d’Encouragement du Cheval Français, SECF, pour le trot (il s’agit des deux sociétés mères des courses hippiques françaises.). Les courses étant fortement surveillées par les autorités (afin d’éviter les fraudes et autres blanchiment d’argent…) et réglementées, il vous faudra compléter un dossier et le soumettre à ces sociétés mères qui l’enverront au ministère concerné (à éviter si vos principales ressources financières proviennent de trafics illégaux… Mais dans le cas contraire, ce n’est qu’une formalité.). Dans ce dossier vous pourrez choisir par la même occasion le dessin et les couleurs de votre casaque. Enfin, les sociétés mères, en plus de vous fournir l’autorisation de courir, peuvent aussi vous accompagner dans toutes vos démarches liées à votre vie de propriétaire de chevaux de course.

 

Pour conclure

 

  • Il existe plusieurs formes de propriétés, à choisir en fonction de ses moyens et de ses envies
  • Il est possible de se faire conseiller par un entraîneur ou par un courtier pour trouver son premier cheval
  • Il est possible d’acheter un cheval de course à l’amiable, aux enchères ou « à réclamer »
  • La location est une alternative pour accéder aux loisirs du propriétaire d’un cheval de course
  • Pour obtenir des « couleurs », il faut se tourner vers France-Galop pour le galop et la SECF pour le trot.

 

Une fois ces étapes franchies, vous serez enfin propriétaire de votre premier cheval de course ! L’aventure ne fera que commencer et vous pourrez suivre son entraînement puis aller à votre première course !

 

Si cet article vous a plu, peut-être qu’un de nos projets d’élevage vous plaira !

 

Et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux !

Passionné par la filière équine depuis mon plus jeune âge, j'ai créé My Horse Family pour partager ma passion avec le plus grand nombre.


Romain Lévy

Passionné par la filière équine depuis mon plus jeune âge, j'ai créé My Horse Family pour partager ma passion avec le plus grand nombre.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez avoir un cheval ?

Découvrez la solution faite pour vous sur

enfant cheval